Château pitron

Vin rouge 2018 - 75 cl
AOP Bordeaux

Château pitron

Vin rouge 2018 - 75 cl
AOP Bordeaux
or-berliner.png
hve.png
  • Présentation
    Rendez-vous sur les coteaux de la Dordogne, aux confins Est du vignoble de l’Entre-deux-Mers. À Pellegrue, plus précisément, où s’étend sur une parcelle de 15 hectares, le vignoble de Château Pitron où les vignes sont présentes depuis le 17ème siècle. C’est ici, sur un coteau jouissant des faveurs d’Hélios, que Michel Pitron, avocat de renom spécialisé dans les grands contentieux politiques et financiers, produit un Bordeaux Rouge dans le plus pur respect des traditions.
  • Cépage
    100% Merlot
  • Note de dégustation

    Robe : jolie robe violette
    Nez : arômes intenses et mûrs de mûres, de cerises et de cassis avec de jolies notes toatées de réglisse et d’épices
    Bouche : Équilibré aux tannins mûrs mais présents apportant une jolie fraîcheur. Des arômes de fruits noirs tels que des mûres écrasées, du cassis soulignés par une touche toastée et une finale dense et longue


  • Accords mets & vins

    A déguster entre 15° et 17°C
    Charcuterie, viande rouge grillée ou fromages de caractère


Quantité

En savoir plus
Château Pitron

Rencontre avec ce néo-vigneron à la passion éminemment communicative.

Michel, pouvez-vous nous présenter l’historique de votre domaine ?
C’est un domaine issu des vignobles de la Maison Forte du Puch de Gensac. Une terre de vignes dont l’exploitation remonte au 17ème siècle. Accroché au piton rocheux du Puy de Gensac, duquel il domine le vallon de la Durèze, l’édifice qui surplombe nos vignes remonte au 13ème siècle. Entre le 15ème et le 16ème siècles, il appartenait à la puissante famille de Pellagrue, avant d’être cédé vers 1560 à Monsieur Le Blanc, conseiller au Parlement de Bordeaux. En 1868, Jacques-Jean de Puch, écuyer, brigadier général dans les armées du Roi, en fait l’acquisition. La famille Puch en restera propriétaire jusqu’au début du 20ème siècle.

Une dernière question. Vous nous conseilleriez quels mets pour l’accompagner ?
Il se mariera à merveille avec une côte de bœuf mais il fera aussi le bonheur de fromages de caractère comme un camembert ou encore un livarot.

Il fut ensuite vendu en 1932 aux Kim Goal Kwan, un couple sino-américain. Et c’est en 1993 que j’en suis devenu à mon tour propriétaire. J’ai alors entrepris la réhabilitation et la rénovation complète des intérieurs et extérieurs sous l’égide des Bâtiments de France. Deux années plus tard, en 1995, à mon plus grand bonheur, le château fut inscrit aux Monuments Historiques.

Vous semblez viscéralement attaché au domaine, à ses vignes et tout naturellement à son vin.

Si ma vocation originelle, le droit, me reste chevillée au corps et au cœur, j’ai ressenti le besoin profond de nourrir plus intensément cette passion pour le vin et la viticulture qui n’a jamais cessé de m’habiter. Prendre les rênes d’un vignoble était un vieux rêve que la vie m’a finalement donné l’opportunité de réaliser. Depuis son acquisition, son exploitation est devenue bien plus qu’une parenthèse dans mon quotidien. C’est une respiration salvatrice…
J’ai choisi la terre et plus particulièrement cette terre comme on entre en religion. Je suis amoureux de mon domaine, je connais sa beauté, son excellence et son caractère. Ce sont toutes ces qualités que je veux transmettre dans mon vin.

Justement votre vin, et si vous nous le racontiez ?

Il est à l’image du domaine et de son terroir si particulier, composé de terres argilo-calcaires. Il est composé de Merlot, de Cabernet Sauvignon et de Cabernet Franc. Sa vendange est récoltée très mûre et il profite d’un élevage en cuve thermorégulée pendant une durée de trois semaines.
Sa robe brillante est sombre et profonde avec de jolies nuances rubis. Son nez est intense avec des arômes de fruits rouges bien mûrs. En bouche, son attaque est à la fois puissante et équilibrée.
J’ai la prétention de croire qu’il s’agit d’un très bon vin. Sa médaille d’argent au concours de Bordeaux 2016 aurait tendance à me conforter dans cette opinion.

Vous aimerez
aussi...

Pour les
professionnels
C'est par ici

Les
boutiques

les-leves
Les-Lèves-et-Thoumeyragues

Horaires :
Le lundi de 14h00 à 18h00
Du mardi au vendredi
de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h00
Le samedi de 9h30 à 13h et de 14h à 18h

460 avenue du Général Leclerc
33220 LES LEVES ET THOUMEYRAGUES

05.57.56.02.32

flaujagues
Villefranche-de-Lonchat

Horaires :
Le mercredi de 14h30 à 18h30

Le samedi 9h30 à 12h30

 

Route de Minzac
24610 VILLEFRANCHE-DE-LONCHAT

05.53.80.77.37

Nous sommes là
pour répondre
à vos questions
Pourquoi s'inscrire
à la newsletter ?

La newsletter Univitis est réservée tant aux professionnels du secteur qu’à nos très chers consommateurs. Vous y trouverez la présentation de nos nouvelles offres, des compléments d’informations apportés par nos vignerons et biensûr… des promotions exclusives.

Search
Generic filters