“Derrière la Bouteille : Portrait de Jérôme Berwit, chef de culture”

Nous retrouvons Jérôme qui nous présente ses missions au sein de la propriété d’Univitis, le Château Les Vergnes. Ses missions, régir l’ensemble de la production vinicole et organiser ses équipes pour garantir une belle production sur les 135 hectares de vignes.

Article publié le 04/03/2024

Un parcours tracé d’avance ?

Jérôme, 42 ans, est chef de culture au Château Les Vergnes depuis 2008. Ouvrier viticole de formation, il a toujours porté un grand intérêt pour les métiers du vins. Après un CAP viticulture et œnologie, il a réalisé son apprentissage chez un propriétaire et y est resté 12 ans. Une aventure formatrice et enrichissante qui lui a permis de développer son sens pratique et son autonomie avant d’arriver chez Univitis. Depuis 16 ans, Jérôme a pris en main la direction du Château Les Vergnes, une propriété Univitis depuis 1986. Le Château Les Vergnes représente 135 hectares de campagne. En 2023, l’ensemble des surfaces étaient en Agriculture Biologique l’année dernière un défi important pour les équipes qui ont fait leur maximum pour assurer l’entretien de la vigne selon le cahier des charges AB. 

Une histoire de Famille

Très fier de ses racines, ses parents ont avant lui travaillé pour les anciens propriétaires du Château Les Vergnes puis pour univitis. Jérôme a grandi dans les habitations environnant le château, il possède donc un lien particulier avec la propriété. Gardien de l’histoire du Château, Jérôme est aujourd’hui le gérant de l’exploitation et ses missions sont très diverses. Dans son équipe on retrouve sa sœur et d’autres membres de sa famille éloignés qui partagent avec lui la passion de la viticulture.

Un lien très fort avec ses équipes.

L’équipe du château compte aujourd’hui 6 personnes dont un apprenti qui se forme sur les vignes et la cuverie. Très proche d’eux, Jérôme connaît les dessous du métier et n’hésite pas à mettre en avant ses qualités humaines pour manager au mieux. C’est une vraie relation de confiance qui existe entre tous les acteurs du château ce qui renforce la cohésion et la bonne humeur. “On se connaît tous très bien, on mange ensemble le midi et s’ ils ont besoin de parler, ils savent que ma porte est toujours ouverte” nous explique t-il.

Les missions d’un chef de culture

“Mes missions sont assez diverses, mais plus globalement, j’ai un rôle de coordinateur”, en effet, Jérôme s’occupe d’organiser tous les travaux nécessaires sur le vignoble, d’acheter le matériel, de garantir le bon développement de la vigne en prenant compte de tous les facteurs extérieurs (météo, maladie, traitement…), gestion du personnel et maintenance sur site. C’est un poste charnière qui permet à Jérôme de travailler avec une grande partie des équipes de la coopérative comme avec nos conseillers techniques, la chaîne de production, en soutien lors d’événements mais aussi en étroite collaboration avec le Président de la cave pour les techniques à employer . En effet le château est un lieu chaleureux pour accueillir des événements conviviaux comme “Les Vergne en fêtes” en juillet 2023. L’évènement a été orchestré par les services Marketing, la Boutique d’Univitis et animé par la participation et le dévouement des salariés et des adhérents.

La vigne, un défi de tous les jours

La culture de la vigne est un savoir-faire unique qui nécessite de connaître et de faire attention aux moindres détails. Activités climatiques, développement des maladies, croissance de la vigne, floraison, préparation et traitement sont des points essentiels qui évoluent tout au long des années. “Chaque année est un nouveau défi, c’est aussi ce que j’aime dans mon métier” explique-t-il. Les défis rencontrés sont en constante évolution en 2023, c’est le Mildiou qui a frappé les vignobles bordelais, un champignon très invasif qui fait pourrir le raisin et le rend inexploitable. “C’est l’année la plus difficile que j’ai connue” se confie Jérôme, entre les contraintes imposées par le BIO et une maladie difficile à traiter, les pertes ont été dévastatrices.” 

Un métier passion

“Le quotidien n’est pas évident, surtout avec le contexte actuel, mais j’aime mon travail”, met en avant notre chef de culture qui croit plus que jamais que cette période est bientôt terminée. Ce qui anime Jérôme, ce sont les défis de chaque étape mais aussi ce qui le rapproche de la nature, travailler en extérieur. “Ce n’est pas toujours drôle de travailler dehors, surtout pendant la période hivernale, mais nous sommes bien équipés afin de travailler dans les meilleures conditions.” souligne-t-il. Jérôme est salarié mais il y  travail avec dévouement comme si c’était son exploitation.

Effectivement, les viticulteurs dépendent de la météo et des maladies ce qui rend la culture de la vigne compliquée et parfois démoralisante. Entre impuissance et ultra vigilance le métier englobe un grand nombre de paramètres à contrôler tous les jours.  En effet, c’est un travail de régularité qui est fortement impacté par le dérèglement climatique et dans lequel les ouvriers agricoles sont très proches de leurs vignes. On observe depuis presque 4 ans des dérèglements dans les températures selon les saisons avec l’apparition de gel au printemps lors de la floraison des bourgeons ou encore des étés humides favorisant l’apparition des maladies telles que le mildiou cette année. Ce sont de réels enjeux qui peuvent remettre en cause des exploitations entières et donc mettre en difficultés certains acteurs du milieu viticole.

La travail de Jérôme et de son équipe englobe toutes les étapes de gestion des vignes et ce n’est pas une mince affaire. La taille, le tirage de bois, le carassonage (c’est à dire la vérification des piquets cassés), le pliage de latte, le désherbage mais aussi prendre soin de la vigne et l’accompagner dans sa croissance avant les vendanges qui sont ensuite livrées à la cave de la coopérative. C’est un circuit court et direct producteur dont nous sommes très fiers chez Univitis.

Qu'est ce qui t'anime chez Univitis ?

“C’est une très belle entreprise” se confie Jérôme, la coopérative lui a permis d’évoluer depuis son arrivée, il nous dit “faire partie du château”. Effectivement, le Château Les Vergnes et ses vignes sont une propriété à part entière qui font partie de la vie de Jérôme depuis son enfance.

Quel est ton vin préféré ?

Notre Chef de culture ne bois pas d’alcool, mais c’est le Château Vergnes-Beaulieu Rouge 2019 qui est le plus apprécié de ses proches.

Les articles
les plus lus

Cave Coopérative_Univitis
Le 30/03/2022
Découvrez comment fonctionne une cave coopérative avec Univitis

Une cave coopérative, aussi appelée cave vinicole, c’est tout simplement un regroupement de vignerons et domaines viticoles, qui s’associent et mettent en commun leurs raisins…

Mikaël Cousinet et Romain Villard_Président et Directeur UNIVITIS
Le 30/11/2021
Interview Mickaël et Romain

Aujourd’hui, nous allons à la rencontre de Mikaël Cousinet, Président de la cave coopérative depuis juillet 2021 et de Romain Villard, Directeur général, depuis janvier…

Univitis vigne
Le 25/05/2022
INTERVIEW : Le label HVE chez nos viticulteurs

Nous sommes allez à la rencontre de Mr. Enrick GEORGES, conseiller technique viticole puis Isabelle PILLON et Cécile BARTHELOMEY deux viticultrices certifiées HVE3. C’est eux…

Vous aimerez
aussi...

Tous nos vins

Nous sommes là
pour répondre
à vos questions
Pourquoi s'inscrire
à la newsletter ?

La newsletter Univitis est réservée tant aux professionnels du secteur qu’à nos très chers consommateurs. Vous y trouverez la présentation de nos nouvelles offres, des compléments d’informations apportés par nos vignerons et biensûr… des promotions exclusives.

Search
Generic filters